TravelinLight esplanade Saint Vincent 10 12 9 

Travelin’light jazz duo

Marion Amirault - Chant
Olivier Calvet - Guitare

Une voix pure et une simple guitare, dans la lignée des duos classiques à la Ella Fitzgerald et Joe Pass.

Travelin' light est né d'une vraie rencontre musicale, autour d'un jazz simple et profond, notamment celui de Billie Holiday et de Chet Baker.

Toutes les chansons du duo, qu'elles soient swing, ballades ou bossas, portent cette empreinte, faite de musicalité, d'authenticité et de sens.

greg aubert 

Grégory Aubert Trio

Un trio, orgue, guitare et batterie. Grégory Aubert, à la guitare, un doigté léger et sûr, exploite les mezzo forte, les pianissimo et les harmoniques dans ses improvisations mélodieuses ou ses accompagnement rythmiques.
Camille Thouvenot, à l’orgue, dont les mains dansent sur le clavier, trouve les bonnes sonorités pour se fondre dans la musique d’inspiration manouche, tour à tour, accompagne d’une ligne de basses et d’accords plaqués ou improvise avec dextérité.
A la batterie, Josselin Perrier cadence les mélodies avec subtilité et délicatesse, met en valeur le jeu de ses partenaires ou s’aventure dans des solos équilibrés, swingués et percutants.
Des airs traditionnels comme Sonde d’automne, Dream of you, Danube, et des reprises telles Djangology, Nuit à Saint Germain des Prés, Anouman, ou Appel indirect, Nuage, un concert tout en douceur qui s’appuie sur l’œuvre du “Maitre” Django Reinhardt qu’ils se réapproprient, qu’ils réinventent, qu’ils jouent avec complicité, finesse et générosité.
Encore un bon moment passé à la Tartine avec une soixantaine de fidèles amateurs du jazz vivant.

serretgallix 

Akoustic Trio

Pierre Lafrenaye - trompette
Nicolas Serret - batterie
François Gallix - contrebasse

Akoustic trio joue des compositions de Pierre Lafrenaye des standards de Jazz, latin, et des musiques de comics, (Spiderman, Pink panther...). C'est très swing, easy, avec de fortes influences latines ! Qu’il se plonge dans les standards ou qu’il expose ses compositions originales, le combo ardéchois propose une musique minimaliste dans la pure tradition swing des trios américains, faisant la part belle au son naturel.

akcra493 

A.KC.R.O Trio

Marie Almosnino chant,
Bernard Otternaud piano,
Daniel Romero, contrebasse.

Au programme de grands standards de Jazz, de la Bossa Nova, du Blues.

On secoue... et on obtient un savoureux mélange de musique et de partage avec A.KC.R.O Trio !

De sa voix chaleureuse, Marie Almosnino vous emmènera des États-Unis au Brésil en un instant, et vous glissera ses mots en français de temps à autres pour vous titiller l'oreille.

trioberrerdfrancoismiched493 

Trio François, Berrerd, Michel

Thibault François : guitare,
Marc Michel : batterie,
Brice Berrerd : contrebasse.

Trois musiciens exceptionnels pour un jazz de haut vol, tantôt swing, tantôt lyrique, mais toujours intense et puissant !

L’occasion de découvrir quelques thèmes peu connus, des compositions originales, et surtout de beaux dialogues entre sax et guitare, puis entre contrebasse et batterie, façon passes d’armes !

Glossy 

The Glossy Sisters

Marion Chrétien, Claudine Pauly, Lisa Caldognetto : chant
Michel Molines : contrebasse.

3 femmes qui chantent, 3 chanteuses qui font de la musique.
3 comme les 3 facettes de la femme : l’enfant, la mère, la séductrice.
3 comme les 3 sons qui composent un accord.
3 femmes artistes, inspirées, qui se servent de la musique, du rythme, de leur voix et de leur créativité pour chanter et revendiquer toutes les facettes de la femme moderne, libre, généreuse et inventive !

chalkface 

The Chalkface Crackers - Blues

Samuel Rays : guitare,
Gérald Simonet : batterie,
Thomas Ducourtioux : contrebasse, chant.

Des origines du blues de la Nouvelle-Orléans jusqu’au blues-rock des années 70,
De Robert Johnson à Tom Waits,
l’exploration du blues dans tous ses états !!

Lottchen 

Lottchen 

Le duo Lottchen propose, avec une instrumentation atypique, des standards brésiliens ou américains, popsongs françaises déformées mais aussi leurs propres compositions.

La complicité est grande entre les deux jeunes lauréates du concours Crest Jazz Vocal 2011, et l'interaction entre elles magique.

Elles renouvellent sans cesse les timbres, les intensités, faisant oublier qu'elles ne sont que deux sur scène.

Lottchen invite aux voyages à travers les paysages contrastés de toute l’Europe, territoire naturel d'une génération de jeunes artistes!

Eva BUCHMANN : Chant Sonja HUBER : Vibraphone

nidral 

Nidral

Nidral, un trio de musiciens de la région composé d’Alexandre Bes à la contrebasse, de Nicolas Faure à la guitare et de Cédric Meunier au saxophone.
Ces trois instrumentistes passionnés de mélodies, de jazz et d'improvisations proposent au public attentif un aller sans retour dans le monde de l'imaginaire. Autour de compositions de Cédric Meunier (Welcome to Alabama, Not to be, All around, et avec une pointe d’humour Claire brebis et Jeannot Lapours), de Nicolas Faure (Antigone), d’Alexandre Bes (Minor time, Légende), et d’arrangements tel Les copains ou de standards comme Careful de Jim Hall, le trio nous promène dans son univers musical feutré, languissant, rythmé dont nul ne connait la destination.
Cette invitation au voyage, comme le veut la tradition, se termine autour d’un verre de clairette Daniel KIRCHNER
raven493 

Raven

Pour cette édition des Jeudi D’Jazz, le club de Crest Jazz Vocal accueille le double vainqueur (prix du jury et prix du public) du concours 2013, Raven.
Ce quatuor mené par Manu Domergue nous raconte des histoires de corbeau s’appuyant sur des compositions (L’envol, Hugin ou Glopin de Manu Domergue), des reprises et arrangements (Black Crow de Joni Mitchell, The Raven de The Stranglers, Les Corbeaux poème de Rimbault mis en musique par Léo Ferré, Le chant des partisans) ou des textes dis (Le corbeau et la lumière une légende Inuit).
Quatre musiciens impliqués à part entière dans ce projet prenant, construit, abouti et inventif : Manu Domergue alterne la voix chantée, vocalisée, parlée, parfois scattée et le mellophone qu’il maîtrise à merveille, Raphaël Illes excelle dans les solos riches et variés au saxophone, la batterie tenue par Nicolas Grupp sait se faire discrète et se rendre indispensable, quant à Damien Varaillon la souplesse de son jeu à la contrebasse et sa présence assure la cohésion de l’ensemble.
Le Quartet prépare un nouveau projet dont il dévoile Le chercheur d’orage une composition de Manu Domergue qui reste dans la même veine que Raven, un jazz très travaillé, laissant la place à l’improvisation et à l’imagination des musiciens.
L’acoustique et la chaleur de la Tartine donne un relief particulier à ce Corbeau qui prend un envol assuré, bravo les musiciens.